Soja : comment le faire fermenter ?

Publié le : 03 août 20213 mins de lecture

Le soja fermenté tire ses origines de la recette traditionnelle japonaise. Ce plat s’appelle « natto ». Le soja offre des effets bénéfiques à l’organisme. Sa fermentation nécessite un temps de pause de 12 heures.

Comment fermenter du soja ?

Lorsque vous fermentez du soja, vous effectuez la recette traditionnelle japonaise appelée « natto ». Ce plat possède une texture gluante. Les Japonais le consomment souvent avec du riz. Concernant la recette, le temps de préparation dure 1 heure et le temps de fermentation dure 24 heures.

Pour les ingrédients, vous devez acheter quatre tasses de fèves de soja et une culture de « natto ». La première étape consiste à cuire le soja. Vous allez rincer les fèves. Puis, vous allez les diluer dans 3 litres d’eau pendant 12 heures. Ensuite, vous allez les égoutter et les cuire dans une casserole. Pour continuer, vous allez ajouter la culture. Pour cela, vous allez bouillir une demi-tasse d’eau durant quelques minutes. Ensuite, vous allez ajouter une cuillerée de « natto ». Après avoir cuit les ingrédients, vous allez mélanger la fève et la solution liquide de la culture. Pour incuber le produit, vous devez utiliser un matériel qui possède une température de 40 °C (four, yaourtière…). Vous allez incuber le produit durant 12 heures. Vous devez maintenir la température à 40 °C jusqu’à la fermentation.

Les bienfaits du soja fermenté pour l’organisme

Les aliments fermentés produisent du probiotique. Cette substance permet d’améliorer la digestion et renforce le système immunitaire. Le « natto » demeure riche en protéines. De plus, cette recette est adaptée pour les végétaliens. Si vous ne supportez pas le gluten, vous pourrez prendre du soja fermenté. Cet aliment demeure riche en vitamines K qui réduisent les inflammations. Le « natto » possède également du calcium et du fer. Le calcium et le fer améliorent la croissance des os et nettoient le sang. Les fibres contenues dans le soja stabilisent la santé cardiaque. Cette recette permet de lutter contre les problèmes cardio-vasculaires. Vous pouvez mélanger votre recette avec du haricot, du riz, du bacillus subtilis.

Comment conserver du soja ?

La conservation du soja varie selon sa forme. Le soja frais peut être mis au réfrigérateur. La durée de conservation ne devra pas excéder les sept jours. Pour les gousses de soja, vous pouvez les congeler. Avant cela, vous devez les blanchir dans l’eau bouillante durant quelques minutes. Concernant les graines, l’outil de conservation devra rester propre. Vous pouvez utiliser soit des boîtes, soit des sachets. Les graines de soja demeurent fragiles. La durée de conservation ne devra pas excéder les 365 jours. Le lait de soja devra rester dans le réfrigérateur. La sauce soja peut se conserver jusqu’à cinq mois.

Plan du site